Campagne de régularisation #wearebelgiumtoo

Asile et migrations Campagne Actions et mobilisations


La campagne #wearebelgiumtoo pour la régularisation des personnes sans-papiers a été lancée Mercredi 10 Mars 2021.


Portée par les sans-papiers, cette campagne s’adresse aux citoyens et citoyennes belges. Pour les interpeller, les personnes sans papiers ont écrit une lettre à leur « voisin et voisine », expliquant l’urgence de leur situation et leur demandant de rejoindre l’initiative, en devenant leur porte-parole.

En Belgique, 150 000 personnes, femmes et hommes, vivent sans papiers. L’idée est donc de récolter l’adhésion à la campagne de 150.000 citoyen·nes belges.

Cette pétition réclame la régularisation des personnes sans-papiers qui se trouvent en Belgique sur base de critères clairs et permanents, que sont les attaches durables, le travail, l’inéloignabilité et le risque d’atteinte à un droit fondamental en cas de retour. Cette pétition réclame également la création d’une commission de régularisation indépendante.

Déjà, bien avant la pandémie actuelle, les femmes sans papiers vivaient dans une extrême précarité : en Belgique, ne pas avoir de titre de séjour signifie ne pas exister aux yeux de la loi. Sans statut légal, les femmes sans papiers sont exploitées et mal payées pour les rares activités dévalorisées qui leur sont ouvertes. Elles n’ont pas droit aux aides de base (comme le revenu d’intégration sociale ou les colis alimentaires) ; elles ne peuvent pas porter plainte en cas de violences conjugales ou de litiges avec leur employeur/euse ou leur propriétaire, de peur de se voir arrêtées, emprisonnées en centre fermé puis expulsées du territoire.
Parce qu’il est intolérable de laisser des femmes, des enfants et des hommes vivre dans cette situation, Vie Féminine se joint au MOC, à la coordination des sans-papiers et aux nombreux autres acteurs de la société civile afin de soutenir cette pétition et de réclamer la régularisation des personnes sans-papiers.

Comment soutenir cette campagne :

  • Signer la pétition en ligne ou près de chez vous : https://www.wearebelgiumtoo.be/
  • Partager la pétition sur les réseaux sociaux.
  • En parler autour de vous.

Cette campagne s’inscrit dans la continuité de la campagne « Déconfinons les droits des sans papiers »
Ainsi que dans la continuité de ce que revendique Vie féminine pour la régularisation des personnes sans – papiers :

  • La définition de critères clairs pouvant donner lieu à la régularisation. Il est impératif de sortir de l’arbitraire et de créer une commission indépendante qui traite des dossiers de régularisation.
  • La prise en compte, dans une procédure de régularisation, des liens durables que les femmes sans-papiers ont tissés en Belgique via les enfants, les réseaux spécifiques, leurs implications dans l’associatif, les mouvements de femmes, ou encore les réseaux de travail informels.
  • Une politique d’asile et de migration qui prend les femmes en compte. Les femmes migrantes constituent un public particulièrement vulnérable tant sur les routes de l’exil que dans le cadre des procédures d’asile, d’accueil et de séjour en Belgique. Elles rencontrent des problèmes spécifiques qui aujourd’hui se trouvent exacerbés par le contexte de la crise sanitaire. Il est donc fondamental que la politique d’asile et de migration belge les prenne spécifiquement en compte.

Nous avons besoin de votre soutien