Déconfinons les droits des sans-papiers

Une campagne portée par le Ciep MOC, Beweging, le Ciré et la Coordination des sans-papiers de Belgique

Asile et migrations DroitsPolitiqueCampagne


Dans le cadre de sa participation à la campagne « Déconfinons les droits des sans-papiers »,, Vie Féminine a réalisé une vidéo mettant en avant les femmes sans-papiers dans la lutte pour la régularisation. Cette vidéo, mise en ligne le 20 juin, pour la Journée mondiale des réfugiés, a été réalisée grâce aux régions développant des Fabriques des Solidarités.


JPEG - 79.9 ko Pour Vie Féminine, il était important que la parole portée soit nourrie des réalités de vie des femmes. Ainsi dans un premier temps, un tour de régions développant des Fabriques des Solidarités a eu lieu, afin de recueillir des informations sur la réalité des femmes sans-papiers et pour savoir quelles réponses leur étaient apportées, localement. Puis un Groupe de travail mêlant bénévoles et permanentes travaillant avec des femmes sans-papiers dans les régions a été mis en place pour réfléchir à la manière de participer à cette campagne.

Très vite, l’idée d’une vidéo a émergé. Avec la volonté de donner la parole aux premières concernées, et de construire ces récits en partant de leurs remarques et revendications. Quelques évidences se sont imposées : pas question de donner dans le misérabilisme, ni d’instaurer des hiérarchies entre celles qui revendiquent des papiers et celles qui les soutiennent. Enfin, cette revendication s’appuyait sur une évidence, qu’elles souhaitaient rappeler haut et fort : la régularisation est un droit, elle ne se mérite pas.

Au final, ce sont 9 femmes qui prennent la parole, à travers cette courte vidéo, 9 femmes de différentes régions qui rappellent, avec force et conviction, solidarité et fermeté, leur appartenance à la communauté humaine, leur volonté de pouvoir se déplacer librement, d’éduquer leurs enfants sans la peur au ventre, leur droit à travailler pour subvenir aux besoin de leurs familles. Dans la lumière et la dignité.

Retrouvez la vidéo


Nous avons besoin de votre soutien