logo home

Accueil > Nationale > Archives de nos dossiers > Vie Féminine en Congrès le 29 mai 2010 > En avant toutes : toutes en marche pour l’égalité !

Articulation avec la Marche Mondiale des Femmes.

2010, c’est la ligne d’arrivée de notre Congrès, dont le processus a déjà débuté un peu partout. Mais 2010, c’est aussi la prochaine date phare de la Marche Mondiale des Femmes, qui elle aussi s’appuie sur un processus se mettant en place dès à présent.

Dans ces deux démarches, de nombreux éléments communs :
- Toutes deux s’appuient sur la participation et l’expression d’un maximum de femmes.
- Toutes deux ont pour objectif de parvenir à la formulation de revendications collectives à porter dans l’espace public.
- Et en terme de fond, les thématiques qu’elles abordent sont très proches et se recoupent.

Comment alors articuler les deux, afin que l’une puisse alimenter, compléter, enrichir l’autre et/ou vice-versa ? Comment intégrer ces deux démarches afin de ne pas les mener en parallèle mais bien de profiter de leurs croisements et apports ?

Pour rappel, la Marche Mondiale 2010 s’axe sur quatre thématiques :
- Travail décent et indépendance économique des femmes (contre la pauvreté/précarité).
rem. : thématique faisant notamment écho à notre travail autour de la précarité et de l’emploi, autour des droits individuels, des sans-papiers, de la conciliation...
- Stop aux violences envers les femmes.
rem. : thématique recoupant tout notre travail autour des violences et du sexisme.
- Pour l’accès aux ressources, la souveraineté alimentaire et des services publics garantis (thématique « bien commun »).
rem. : thématique intégrant notamment la question de l’accueil de l’enfance.
- Pour la paix et la démilitarisation
rem. : thématique en lien avec l’action internationale de Vie Féminine et la sortie prochaine d’un dossier sur les violences sexuelles au Kivu, en République Démocratique du Congo.

L’ensemble de ces quatre thématiques trouve des échos dans nos vécus et dans notre travail de mouvement. La proposition qui a été faite est donc de les travailler toutes les quatre mais selon différentes modalités.

Les deux premières sont celles qui entrent le plus en résonance avec notre travail et les réflexions et productions des différentes étapes de la démarche Congrès apporteront sans doute de quoi les alimenter. La Marche Mondiale des Femmes pourra alors servir de chambre d’échos et permettre de construire des actions et mobilisations.

Pour ce faire, nous pourrons nous appuyer sur :
- la coordinatrice de l’Action internationale, qui fait partie de la coordination nationale de la Marche Mondiale et y suivra plus particulièrement les groupes de pilotage de ces deux thématiques, afin d’alimenter les revendications de la Marche. Elle sera vigilante tout au long du processus du Congrès aux éléments susceptibles d’alimenter la Marche ;
- les personnes de Vie Féminine participant à des coordinations régionales et locales de la Marche, qui pourront y faire écho des réflexions de Vie Féminine, notamment de celles produites dans le cadre du Congrès ;
- les Comités de Développement Régionaux, qui travailleront notamment les suivis régionaux tout au long du processus Congrès, et sont donc également invités à les penser également en termes de Marche Mondiale des Femmes.

En ce qui concerne les deux dernières thématiques de la Marche Mondiale des Femmes :
- Pour la paix et la démilitarisation :
Nous nous appuierons sur notre travail sur les violences sexuelles en République Démocratique du Congo, en lien direct avec l’action internationale et avec notamment pour objectif une mobilisation Marche Mondiale programmée le 17 octobre 2010 sur ce sujet. Bien sûr, d’ici là , diverses animations et actions pourront être menées.
- Pour l’accès aux ressources, la souveraineté alimentaire et des services publics garantis (thématique « bien commun ») :
Nous nous centrerons sur l’accueil de la petite enfance, puisque ce thème fera l’objet d’une campagne Vie Féminine en 2009. Nous aurons ainsi largement de quoi l’alimenter.

Ainsi, nous pourrons avancer conjointement dans les deux démarches et prendre part au temps fort de la Marche Mondiale des Femmes en mars 2010 [1] , riches de nos réflexions menées dans le cadre du Congrès.

Pour plus d’informations :
Soizic Dubot - coordinatrice action internationale
Tel : 02/227.13.10.
Courriel : coordinatrice-nationale-sd@viefeminine.be

notes :

[1Rassemblement à Bruxelles le week-end des 6-7 mars et actions locales entre le 8 et le 18.