logo home

Autres articles dans cette rubrique

recherche

Accueil > Positions > Analyses > 2008 > « La lutte pour l’égalité entre les femmes et les hommes, partie prenante de la stratégie pour (...)

Par Christiane Marty (ATTAC – France), dans le cadre de la Semaine d’étude de Vie Féminine, 2
juillet 2008.

Par Christiane Marty (ATTAC – France), dans le cadre de la Semaine d’étude de Vie Féminine, 2 juillet 2008.

La mondialisation libérale se déploie en s’appuyant sur quatre grands types d’inégalités qu’elle exploite largement : les inégalités entre les classes sociales (issues des rapports de domination capital/travail), entre les pays du Nord et du Sud (issues du colonialisme), entre les hommes et les femmes (basées sur le patriarcat). A ces trois, s’ajoute ce qui correspond à une inégalité entre les générations, celle du présent exploitant et gaspillant sans frein l’environnement du futur. Le système néo-libéral ne peut fonctionner qu’en s’appuyant sur ces quatre inégalités, il en tire profit, il en modifie également les formes mais il ne peut fonctionner sans elles...

Téléchargez l’analyse complète ci-dessous.