logo home

Accueil > Présentation > La Fabrique des Solidarités > La Fabrique des Solidarités

Dans quel monde vit-on ?
Ces phrases, nous les entendons de plus en plus, dans notre vie quotidienne (en famille, au travail, etc.) Trop de discours simplistes polluent aujourd’hui notre société et nos esprits. Nous baignons dedans tous les jours et ce n’est pas sans conséquence : des paroles fusent, des liens se rompent, des amitiés se cassent, nos regards changent. On stigmatise, on se protège, on se replie sur soi-même.

« Il y a elles et il y a nous »
Pour casser cet engrenage du rejet, de la suspicion et de la peur, il est urgent que nous travaillions à renforcer ce qui nous réunit, à construire du lien, à fabriquer de la solidarité. La recette magique contre le racisme n’existe pas, celle pour créer de la solidarité non plus. Par contre, nous pouvons oser nous emparer de ces thématiques là où nous sommes, dans toutes nos activités, dans notre quotidien.

Enjeux de la solidarité
Travailler à déconstruire les préjugés et à construire des solidarités entre les femmes est une mission essentielle. Aujourd’hui, le climat ambiant tente de détricoter nos droits. Quel meilleur moyen d’y parvenir que de « diviser pour mieux régner » ? Dès lors, il est essentiel, pour continuer à « faire mouvement », de tisser des solidarités, des alliances et de l’unité entre les femmes.

La Fabrique des Solidarités
Ce projet d’éducation permanente consiste à développer des actions permettant aux femmes d’expérimenter concrètement des solidarités, à partir de deux portes d’entrée : la réflexion et l’action.

Il s’agit de multiplier dans nos communes, quartiers et villages, des lieux de mixité sociale et culturelle qui soient des espaces de rencontre et de confrontation d’idées pour lutter collectivement contre le racisme et les préjugés qui s’y rapportent. Les Fabriques des Solidarités sont des espaces privilégiés pour mettre en avant les identités multiples et les aspirations plurielles des femmes, de TOUTES les femmes.

Dès lors, nos objectifs sont de :
- Créer des moments collectifs permettant la rencontre de femmes de différentes cultures et origines
- Permettre aux femmes de partager des expériences positives et des stratégies d’émancipation
- Permettre aux femmes de prendre conscience des stéréotypes sexistes et racistes, de les déconstruire pour les dénoncer.
- Créer des solidarités entre les femmes vivant des réalités différentes en termes de revenus, logement, emploi

Nos moyens
Les Fabriques des Solidarités sont des espaces de débat et de confiance. Ils permettent de toucher des thématiques questionnantes voire polémiques : les migrations, le racisme anti-noirs, les médias, l’islamophobie, les stéréotypes et les préjugés, les peurs, etc.

Les Fabriques des Solidarités créent des moments où il est permis d’exprimer ses doutes et interrogations, de prendre conscience de ses privilèges, partager son vécu et ses expériences, questionner la société, déconstruire les discours dominants, identifier les expressions du système raciste, échanger des stratégies, s’allier et revendiquer des droits, etc.

Organiser des Fabriques de Solidarités, c’est aussi privilégier la rencontre, une rencontre qui parfois, ne va pas de soi. Dès lors, organiser des Fabriques des Solidarités permet de cheminer toutes ensemble vers ce but, en posant les balises de futurs rencontres constructives, égalitaires, bienveillantes et surtout sources de solidarités entre les femmes.

« Les femmes n’ont pas besoin d’éradiquer leurs différences pour se sentir solidaires les unes des autres. Nous n’avons pas besoin d’être toutes victimes d’une même oppression pour toutes nous battre contre l’oppression. […] Nous pouvons être des sœurs unies par des intérêts et des croyances partagées, unies dans notre appréciation de la diversité, unies dans la lutte que nous menons pour mettre fin à l’oppression sexiste, unies dans la solidarité politique. »
- bell hooks –

Plus d’infos sur les projets concrets, contactez nos secrétariats régionaux !