logo home

Autres articles dans cette rubrique

recherche

Accueil > Nationale > Une > Pour une alphabétisation sans contraintes !

La journée internationale de l’alphabétisation est l’occasion pour Vie Féminine de revenir sur une revendication portée depuis plusieurs années : apprendre une langue ne peut pas se faire sous la contrainte !

De plus en plus de femmes disent vivre des pressions dans leur parcours d’apprentissage du français : demandes continuelles d’attestations, imposition d’un certain nombre d’heures de formation... Ces politiques, ancrées dans un contexte d’austérité et de suspicion envers les personnes d’origine étrangère, pèsent sur les parcours de ces femmes en apprentissage.
En 2013, dans le cadre de notre Caravelle des Droits des Femmes, nous avions déjà tiré la sonnette d’alarme.

En 2014, dans le cadre des élections, nous faisions de ce sujet une de nos « 14 priorités pour 2014 » : « Non au parcours d’intégration obligatoire pour les personnes étrangères » et à son lot de contraintes.

A Vie Féminine, nous sommes convaincues que s’alphabétiser est un processus qui va bien au-delà de l’apprentissage d’une langue : il s’agit pour les femmes que nous rencontrons d’acquérir les outils pour s’exprimer, être écoutées, développer leur esprit critique, être en lien avec d’autres, en d’autres mots, développer leur autonomie.

C’est pourquoi, ce 8 septembre, journée internationale de l’alphabétisation, nous réaffirmons que l’apprentissage d’une langue ne peut pas se faire sous la contrainte. C’est pourquoi nous relayons et soutenons la campagne de Lire et Ecrire dénonçant les parcours absurdes et injustes que vivent les personnes en apprentissage du français.

Découvrez la vidéo Bienvenue en Absurdie