logo home

Accueil > Positions > Presse > Communiqués de presse > 2013 > La santé, ça ne doit pas se mériter. C’est un droit !

Communiqué de presse - 16 septembre 2013

L’accès sans condition aux soins de santé pour toutes les personnes en séjour irrégulier devrait être assuré par l’Aide Médicale Urgente. Force est de constater que dans les faits, il n’en est rien. Vie Féminine part en campagne pour dénoncer un système source d’exclusion et améliorer les pratiques en matière d’AMU.

Le droit à des soins de santé est universel ! Nous devrions donc toutes et tous y avoir accès...

L’accès aux soins de santé est en effet un droit inscrit dans de nombreux textes fondamentaux (Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, Convention pour l’Élimination de toutes les Discriminations à l’égard des Femmes, Constitution belge...).
Faire suivre son enfant par un pédiatre, acheter des médicaments, consulter un dentiste ou un généraliste. Des gestes en apparence ordinaires. Pourtant, encore aujourd’hui, ils relèvent du parcours du combattant pour certain-e-s d’entre nous. En effet, les personnes en séjour irrégulier ne rentrent pas dans le système habituel des soins de santé, via une mutuelle. Pour leur permettre de se faire soigner elles aussi, la Belgique a mis en place l’Aide Médicale Urgente.

L’Aide Médicale Urgente : un système qui produit encore des injustices

Cette aide, par l’intermédiaire des CPAS, permet à celles et ceux qui n’ont pas de papiers, et donc pas de mutuelle, de bénéficier de soins de santé financièrement accessibles. Du moins, c’est le cas en théorie.

Dans les faits, il s’avère que le fonctionnement de l’Aide Médicale Urgente est source de nombreuses injustices : difficultés à obtenir une information claire et complète, démarches longues et compliquées, situations particulièrement difficiles pour les sans-abris, les migrant-e-s européen-ne-s et les familles.
Dans ce dispositif, les femmes sont spécifiquement fragilisées : peu d’information sur la prise en charge des soins gynécologiques, droit à l’avortement compromis, suivis de grossesse chaotiques, lait en poudre et moyens de contraception autres que la pilule non accessibles... Des conditions inacceptables !
Une campagne pour rappeler que « La santé, ça ne doit pas se mériter. C’est un droit ! »
A Vie Féminine, nous réclamons que le droit d’accéder à des soins de santé soit garanti à toutes et tous à travers des mécanismes qui ne tendent à exclure personne !

- Différentes actions auront lieu en Wallonie et à Bruxelles. Nous informerons les femmes de l’existence de l’Aide Médicale Urgente, qu’elles soient directement concernées ou relais de cette information vers d’autres. Nous organiserons aussi des rencontres entre les femmes intéressées et des représentants des CPAS afin qu’elles puissent leur poser toutes leurs questions et les interpeler sur base de leurs constats. L’objectif de ces rencontres sera d’améliorer, localement, l’octroi de l’Aide Médicale Urgente sur base de bonnes pratiques. Enfin, nous interpellerons le monde politique et les institutions concernées pour mettre en avant des réalités particulièrement inacceptables que certaines femmes peuvent vivre quand l’Aide Médicale Urgente est inadaptée ou leur est refusée.

Autant d’actions pour rappeler que La santé, ça ne doit pas se mériter. C’est un droit !

Contacts :
Hélène Spitaels
- Coordinatrice nationale de Vie Féminine asbl
coordinatrice-nationale-hs@viefeminine.be
02/227.13.00

Jennifer Fileccia
Chargée de communication
- communication@viefeminine.be
02/227.13.28

Vie Féminine - Mouvement féministe d’éducation permanente
- 111, rue de la Poste - 1030 Bruxelles -
02/227.13.00
- www.viefeminine.be

Téléchargez le communiqué de presse

PDF - 842.2 ko