logo home

Autres articles dans cette rubrique

recherche

Accueil > Nationale > Une > Le combat se poursuit !

Nous avons pu nous réjouir, cet été, d’avancées importantes concernant plusieurs revendications portées par Vie Féminine.

Ainsi, avec la création du tribunal de la Famille et de la Jeunesse dès la rentrée judiciaire de 2014, un-e seul-e juge s’occupera des différents aspects d’une même affaire. En cas de divorce, par exemple, c’est la même personne qui prononcera le jugement, qui réglera les problèmes de pension alimentaire ou de garde des enfants, etc. Ceci devrait, nous l’espérons, permettre une approche globale et une meilleure connaissance des situations, pour une justice plus proche des réalités vécues par les femmes et les familles.

Autre dossier que nous suivons depuis des années : la lutte contre le sexisme. En 2006 déjà , Vie Féminine, rejointe par 52 associations, lançait le "Front pour une loi contre le sexisme" afin de réclamer une loi comparable à celle qui condamne le racisme. En décembre 2011, cette revendication était enfin reprise dans l’accord du gouvernement Di Rupo. Et le 12 juillet dernier, le Conseil des ministres adoptait un avant-projet de loi élargissant la portée de la loi "genre" (qui régit déjà la lutte contre les discriminations entre hommes et femmes), ce qui permettra de punir le sexisme au civil et au pénal. Pour nous, au-delà de l’aspect répressif, il s’agit avant tout d’un signal fort par lequel notre société affirme que le sexisme est inacceptable.

Dans un autre domaine, et toujours en juillet, le Comité européen des droits sociaux a condamné l’État belge en raison du manque de places d’accueil pour les personnes handicapées adultes de grande dépendance. Fruit d’un long travail mené par des associations – dont Vie Féminine – et des familles, cette condamnation devrait , nous l’espérons, sensiblement améliorer la politique et les moyens accordés au handicap. Grand soulagement pour plusieurs des mamans qui avaient rejoint notre action du 13 mai dernier devant l’ AWIPH : le service "Le Détour du Possible" de Tournai est momentanément sauvé ! [1] [2]

Ces différentes victoires nous donnent des forces pour continuer à défendre les droits des femmes. Après notre semaine d’étude consacrée aux institutions , cette nouvelle année verra la Caravelle des Droits des Femmes poursuivre son périple en Wallonie et le clôturer à Bruxelles, en mars 2014.

Nous continuerons également à nous opposer aux politiques d’austérité que le gouvernement s’obstine à mettre en Å“uvre (pensons à la récente diminution des allocations familiales et de l’allocation de rentrée). Nous resterons évidemment engagées dans d’autres domaines comme la politique d’asile, où notre gouvernement atteint des sommets d’indignité en expulsant toujours plus de personnes, y compris des personnes séropositives qui ne pourront pas être soignées dans le pays où on les renvoie... Un scandale supplémentaire dans la manière dont notre pays traite les personnes sans papiers qui ont déjà du mal à accéder à leurs droits en matière de santé, comme en témoigne notre nouvelle campagne.

En ce mois de rentrée, Vie Féminine est donc plus que jamais mobilisée !