logo home

Accueil > Positions > Presse > Communiqués de presse > 2012 > L’accueil de l’enfance n’est pas un jeu de dames, c’est un jeu de société ! Action de (...)

Communiqué de presse - 13 novembre 2012

Vendredi 16 novembre 2012, 11h30 : la place de l’Ange à Namur se transforme en damier géant sur lequel se déplacent des mères à la recherche d’une place d’accueil pour leur enfant ! Cette performance rythmée par des témoignages de femmes, des chants militants, des percussions... symbolisera la transformation du « jeu de dames » en un « jeu de société ». En effet, cette action s’inscrit dans la campagne d’information et de sensibilisation de Vie Féminine et de la Fédération des Services Maternels et Infantiles (FSMI) « Un enfant = une place d’accueil de qualité, une responsabilité collective ! ». Cette campagne a pour objectif de sensibiliser le grand public au manque de place d’accueil de l’enfance et à la nécessité de faire de cet enjeu une responsabilité de toute la société.

Aujourd’hui un enfant sur cinq a accès à une place d’accueil de qualité en Fédération Wallonie-Bruxelles [1]. La faiblesse des politiques de l’accueil de l’enfance représente un véritable mépris des enfants, des femmes et de la collectivité en général ! Le manque de places d’accueil pour la petite enfance et d’activités extra-scolaires accessibles financièrement, les horaires du marché de l’emploi non compatibles avec ceux des écoles, les conditions de travail des travailleuses/travailleurs du secteur... Tout pousse les parents et particulièrement les mères (qui continuent en moyenne à gagner moins que les hommes) à diminuer leur temps de travail pour prendre en charge elles-mêmes l’éducation de leur(s) enfant(s). Et cette situation ne semble choquer personne ! Comment réagirait-on si, l’enseignement n’accueillait que 20% des enfants et, en priorité les enfants des parents qui travaillent ?

Et pourtant, répondant à la fois à des missions sociales, éducatives et économiques, l’accueil de l’enfance nous concerne toutes et tous. Dès lors, il est essentiel qu’il devienne une responsabilité collective de toute la société. Pour cela, il est urgent que les responsables politiques des différents niveaux de pouvoir se coordonnent et s’engagent à faire de l’accueil de l’enfance une priorité, au même titre que l’enseignement : chaque enfant qui naît doit pouvoir bénéficier d’une place d’accueil de qualité !

Durant cette action, nous sensibiliserons les passantes et passants à ce message et les inviterons à alimenter un compteur que nous utiliserons dans nos prochaines interpellations des responsables politiques.

Un dossier de presse et des témoignages seront à votre disposition lors de l’action.

Contacts :
Caroline Leroy
Coordinatrice nationale Vie Féminine
coordinatrice-nationale-cl@viefeminine.be
02/227 13 03

Geneviève Dresse
Coordinatrice FSMI
coordinatrice-fsmi@viefeminine.be
02/227 13 21

Gaëlle David
Chargée de communication
communication@viefeminine.be
02/227 13 28

FSMI (Fédération des Services Maternels et Infantiles de Vie Féminine)
111, Rue de la Poste - 1030 Bruxelles
02/227 13 30
fsmi@viefeminine.be

Vie Féminine - Mouvement féministe d’éducation permanente
111, Rue de la Poste - 1030 Bruxelles
02/227 13 00

notes :

[1Rapport annuel, Office National de l’Enfance (ONE), Bruxelles, 2010, p.65.