logo home

Accueil > Campagnes > Archives > 2012 - Ma commune lutte contre la précarité ! > Pourquoi une campagne sur les élections communales ?

La commune est le niveau de pouvoir le plus proche des citoyenNEs et il est important que les femmes prennent conscience qu’elle peut jouer un rôle dans leur quotidien.

La commune est le niveau de pouvoir le plus proche des citoyenNEs et il est important que les femmes prennent conscience qu’elle peut jouer un rôle dans leur quotidien.

La précarité a de graves conséquences pour les femmes et les hommes qui la vivent : impossibilité de pouvoir se loger, se chauffer, se cultiver, se soigner... Un certain nombre de femmes sont exclues de l’accès aux droits fondamentaux.

En tant que mouvement féministe qui ancre ses analyses dans le quotidien des femmes et qui veut transformer la société, nous ne pouvons pas ignorer les causes structurelles de la précarité des femmes qui nécessitent des changements radicaux : l’égalité dans la répartition des rôles entre les femmes et les hommes, un marché du travail qui permette une réelle insertion des femmes dans la sphère professionnelle, une société qui tienne compte des diversités des modèles familiaux, etc. Nous luttons continuellement pour avancer sur ces voies !

Les articles 10 et 11 votés lors de notre Congrès en 2010 sont explicites quant à l’articulation entre les femmes et les politiques [1] : "dans une société égalitaire, solidaire et juste, les femmes sont au cÅ“ur des luttes pour le changement" et "les politiques et les institutions prennent en compte les besoins et les intérêts des femmes".

C’est pourquoi nous avons choisi de cibler les élections communales pour mettre en place, maintenir et renforcer les politiques de lutte contre la précarité. Nous souhaitons interpeller en particulier les pouvoirs communaux (candidatEs et éluEs) sur les leviers qu’ils mettent ou devraient mettre concrètement en place pour lutter contre la précarité des femmes.

Objectifs de cette campagne


1. Prendre conscience que la commune peut être un levier dans la lutte contre la précarité des femmes.
2. Prendre conscience en tant que femmes de notre pouvoir d’interpellation.
3. Formuler des revendications politiques en lien avec la précarité des femmes.
4. Interpeller les pouvoirs communaux (candidatEs et éluEs).

Dix domaines de compétences communaux pour lutter contre la précarité des femmes


1. Informations sur les droits
2. Logement et énergie
3. Aménagement du territoire et mobilité
4. Accueil de l’enfance
5. Aide sociale
6. Emploi
7. Culture et éducation
8. Santé
9. Violences conjugales
10. Egalité des chances

notes :

[112 conditions pour une société égalitaire, solidaire et juste ici et maintenant : Congrès du 29 mai 2010, Vie Féminine, Bruxelles, 2011.