logo home

Autres articles dans cette rubrique

recherche

Accueil > Positions > Analyses > 2012 > Virginie Despentes, l’enfant terrible du féminisme

Propos recueillis par Annabelle Georgen

Propos recueillis par Annabelle Georgen

L’écrivaine et cinéaste française Virginie Despentes se prépare à revenir dans les salles obscures avec la sortie de l’adaptation cinématographique de son roman Bye Bye Blondie. Elle travaille également sur un recueil d’écrits féministes, clin d’Å“il amer à l’affaire DSK. Entretien.

axelle magazine
111, rue de la poste - 1030 Bruxelles
Tel : 0032 2 227 13 19
axellemag@viefeminine.be