logo home

Autres articles dans cette rubrique

recherche

Accueil > Positions > Analyses > 2010 > Les précarités en Belgique : mesures et évolutions

Par Philippe DEFEYT (Président du CPAS de Namur et économiste à l’Institut du Développement Durable) dans le cadre de la Semaine d’étude de Vie Féminine, 1er juillet 2010.

Le seuil de pauvreté, qui permet de mesurer la proportion de personnes en "risque" de pauvreté, ne donne qu’une image réductrice des précarités. D’autres approches sont nécessaires : tableau de bord de la pauvreté, pauvreté subjective, indicateurs de déprivation... Il faut aussi placer l’évolution des précarités dans le cadre des évolutions sociales plus globales en matière de redistribution des revenus et de marché du travail. L’observation de ce qui se passe dans les CPAS permet aussi de dépasser des analyses plus théoriques en montrant, avec des exemples concrets, ce qui se passe sur le terrain (notamment suite aux évolutions plus globales) et comment on peut décider, ou pas, de lutter contre certaines formes de précarité. L’exposé mettra en avant, aussi bien dans l’approche globale que dans les exemples concrets, les précarités des femmes.