logo home

Autres articles dans cette rubrique

recherche

Accueil > Positions > Analyses > 2010 > En temps de crise, les femmes paient le prix fort

Un dossier réalisé par Marta Marsili

Un dossier réalisé par Marta Marsili

Il y a deux ans, les banques du monde entier ont frôlé la faillite. Peu de temps après, on nous a annoncé qu’on était entrés dans une nouvelle crise économique. Afin de sauver les institutions bancaires, les États ont immédiatement trouvé des budgets alors que, jusque-là , ils disaient ne pas avoir d’argent pour des dépenses en faveur de l’emploi, de la sécurité sociale et des services publics !
Aujourd’hui, les experts affirment que le pire est passé, que la croissance revient. Différents indicateurs montrent que les industries font à nouveau des bénéfices. Mais au niveau européen, des plans d’austérité ont été décrétés pour combler les déficits des États membres. Ce qui implique, à court et moyen terme, la réduction du nombre d’emplois ou leur précarisation, l’affaiblissement des retraites, la diminution de la protection sociale et des services publics...
Ces mesures d’austérité touchent particulièrement les femmes, comme ce fut déjà le cas lors des crises précédentes. Avec ce dossier, plongeons dans le passé afin de comprendre pourquoi l’emploi des femmes est visé à chaque crise économique et comment nous pouvons, aujourd’hui encore, défendre nos droits.

axelle magazine
111, rue de la Poste - 1030 Bruxelles
Tel : 00 32 2 227 13 19
axellemag@viefeminine.be