logo home

Autres articles dans cette rubrique

recherche

Accueil > Positions > Analyses > 2007 > La conciliation : un cercle vicieux pour les femmes ?

Par Soizic Dubot, coordinatrice nationale « emploi, revenus, formation ».

Par Soizic Dubot, coordinatrice nationale « emploi, revenus, formation »

Introduction

A l’heure actuelle, les tâches familiales et domestiques restent portées en grande majorité par les femmes. Cette répartition non égalitaire des responsabilités dans la sphère privée pèse sur leurs carrières. Mais le mouvement est double : les difficultés d’insertion professionnelle des femmes alimentent aussi ce déséquilibre dans la sphère privée. L’interaction sphère privée/sphère professionnelle est à la fois complexe et centrale pour les femmes.

Traiter des difficultés de conciliation ne peut se faire en ignorant ce double mouvement. Sans cela, nous risquons de tomber dans le piège d’une reconduite des inégalités et de réduire la conciliation, qui devrait permettre à toutes et tous de combiner temps professionnel, familial, personnel, et social, à un cercle vicieux maintenant les femmes dans de l’emploi contingent par opposition à l’évidence de l’emploi des hommes.

En tant que mouvement féministe et social d’éducation permanente, Vie Féminine a un projet de société reposant sur une vision pluridimensionnelle de chacune et chacun. La question de la conciliation y occupe donc une place centrale. C’est pourquoi Vie Féminine avait été invitée à intervenir sur ce sujet lors du forum « L’avenir s’écrit avec elles ! » organisé à Charleroi par le cdh le samedi 3 mars 2007. La présente analyse rend compte de cette intervention.

Vous pouvez, ci-dessous, télécharger cette analyse dans son intégralité.