logo home

Autres articles dans cette rubrique

recherche

Accueil > Positions > Analyses > 2007 > Afghanistan : Pas de démocratie sans égalité

Par Faustine Vincent.

Par Faustine Vincent.

Le vent de liberté qui a soufflé sur l’Afghanistan après la chute des talibans était-il un effet d’optique ? Six ans après la fin du régime des "étudiants en religion", en novembre 2001, le poids de l’oppression sur les femmes reste énorme. Certes, les Afghanes peuvent de nouveau sortir dans la rue, aller à l’école, travailler, et ont le droit de vote depuis 2004. Mais elles sont toujours victimes d’abus très répandus, du viol au meurtre en passant par les mariages forcés. Illettrées à 90 %, elles doivent aujourd’hui tout (ré)apprendre. Une tâche d’autant plus ardue que les talibans sont revenus en force depuis un an, compromettant tout effort de reconstruction et de démocratisation du pays.


Pour commander ce numéro du magazine axelle, contactez la rédaction :

axelle magazine
111, rue de la Poste - 1030 Bruxelles
Tel : 00 32 2 227 13 19
axellemag@viefeminine.be