logo home

Autres articles dans cette rubrique

recherche

Accueil > Positions > Analyses > 2009 > Accompagner les personnes en fin de vie

Par Marianne Vanhecke.

Par Marianne Vanhecke.

Naître, c’est être condamné à mourir un jour. Même si nous le savons, nous appréhendons pourtant le moment où la grande faucheuse viendra frapper à la porte. S’annoncera-t-elle longtemps à l’avance, par mille petits signes qui nous donneront le temps de nous préparer à la séparation ? Ou bien sera-t-elle imprévisible, précoce, injuste ? Nul ne peut le dire. Chacun-e l’espère sans douleurs excessives, sans déchéance physique ou mentale.
Hélas, l’allongement de l’espérance de vie ne s’accompagne pas nécessairement d’un maintien de sa qualité. "Mourir, cela n’est rien, chantait Jacques Brel. Mourir, la belle affaire ! Mais, vieillir..." Dès lors, comment améliorer la fin de vie de nos proches... et la nôtre ? Les soins palliatifs, surtout ceux qui se donnent à domicile, pourraient répondre aux attentes de bien des personnes concernées. Reste à les faire connaître et à les rendre accessibles à tou-te-s !

Pour commander ce numéro du magazine axelle, contactez la rédaction :

axelle magazine
111, rue de la Poste - 1030 Bruxelles
Tel : 00 32 2 227 13 19
axellemag@viefeminine.be