logo home

Le terme "sexisme" désigne l’ensemble des institutions et des comportements indiviuels ou collectifs qui perpétuent et légitimisent la domination des hommes sur les femmes.

Le terme "sexisme" désigne l’ensemble des institutions et des comportements indiviuels ou collectifs qui perpétuent et légitimisent la domination des hommes sur les femmes.

Depuis le 30 juillet 1981, la "loi Moureaux" pénalise les actes racistes ou xénophobes. Pour le sexisme, il n’existe encore rien de tel. Pourtant, le sexisme fait partie du quotidien et ses effets pernicieux sont dévastateurs.

Pour s’en convaincre, il suffit de regarder autour de nous : est-il normal que les femmes gagnent environ 20 % de moins que les hommes ? Qu’un homme se permette d’accoster une femme en lui disant qu’elle est "bien roulée" ? Qu’un employeur soit réticent à engager des femmes parce qu’elles "finissent toutes par tomber enceintes" ? Que les pages des catalogues de jouets soient roses pour les filles et bleues pour les garçons ? Qu’une fille qui fait de l’escalade passe pour un garçon manqué et qu’un garçon qui joue à la poupée soit traité de "tapette" ?

Ces exemples prouvent que, malgré des années de lutte féministe, des inégalités persistent et se recomposent. Dans la sphère publique comme dans la sphère privée, la place des femmes reste fortement conditionnée par les stéréotypes qui conditionnent le développement de leur identité et les rôles qui leur sont traditionnellement dévolus.