Agenda

avril 2019 :

mars 2019 | mai 2019

Aucun événement planifié.

Les activités dans votre région

Quels droits ?

Aujourd’hui, en Belgique, les femmes ont théoriquement les mêmes droits que les hommes. D’ailleurs, on entend souvent dire que l’égalité est acquise ! Pourtant, au quotidien, les femmes que nous rencontrons évoquent plutôt leurs droits par la négative : les droits qu’elles n’ont toujours pas, ceux qu’elles peuvent difficilement faire valoir, ceux qu’on leur refuse…

 

"C’est un long chemin d’arriver à faire respecter ses droits et d’ailleurs, par moments, je me demande si c’est possible d’y arriver, si ce n’est pas fait exprès". [1]

Qu’il s’agisse des violences, du divorce, de l’autonomie économique, de la santé, de la précarité, de l’accueil des personnes dépendantes, de l’asile et des femmes sans papiers, de nombreux obstacles empêchent les femmes d’accéder aux droits les plus fondamentaux.

Cette situation est encore aggravée par les mesures d’austérité qui pèsent tout particulièrement sur les femmes et remettent en cause certains droits durement conquis. Pensons au chômage, au crédit-temps, aux prépensions et aux pensions, mais aussi au calcul de l’index, au gel des salaires, à la flexibilisation de l’emploi justifiée par la conciliation entre vie privée et professionnelle…

Il est inacceptable que notre société soit si souvent indifférente aux réalités de vie et aux besoins des femmes, au lieu de garantir le respect de leurs droits. Historiquement privées de leurs droits, exposées à une plus grande précarité, assignées à des rôles sociaux qui les confinent dans la sphère familiale et prônent l’oubli de soi, les femmes expérimentent de multiples formes d’exclusion partielle ou totale de leurs droits. Reléguées dans une position d’infériorité par ces rapports sociaux inégalitaires, elles sont minorisées comme femmes, mais aussi quand elles font partie des classes populaires ou lorsqu’elles sont d’origine étrangère.

L’accès aux droits fondamentaux constitue donc une étape essentielle pour l’émancipation des femmes concernées. Mais il s’agit aussi d’une revendication centrale pour toutes les personnes qui se reconnaissent dans les valeurs promues par la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme. [2]

Vous trouverez plus d’informations sur les droits des femmes dans le dossier de presse de la Caravelle des Droits des Femmes.

[1Au féminine précaire, Bruxelles, Vie Féminine, 2006, p. 83

[2Adoptée par les pays membres des Nations Unies en 1948.

2019 © Vie Féminine | caravelledesdroits@viefeminine.be | tél : 02 227 13 00 | Espace privé